Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Acte 2 / MONNAIE: ASSERVISSEMENT OU [BIEN] COMMUN ? DE LA FIN DU MOYEN-AGE À AUJOURD’HUI

video
play-sharp-fill

Cycle monnaie [bien] commun et démocratie

ACTE 2 / MONNAIE: ASSERVISSEMENT OU [BIEN] COMMUN ? DE LA FIN DU MOYEN-AGE À AUJOURD’HUI

avec MONIQUE SELIM, anthropologue , ANICE LAJNEF, ex-trader, BRUNO THERET, économiste et LOUIS FOUCHE, médecin réanimateur

Plan du débat:
1/ Monnaies et (bien) commun ? Création et usages dans les expériences monétaires anciennes ou plus récentes d’ici et d’ailleurs
2/ Monnaies et répartition des richesses ? Dans le temps et l’espace
3/ La dette est-elle intrinsèque à la monnaie ?

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Suggestions pour la suite :

video
play-sharp-fill

Cycle monnaie [bien] commun et démocratie

Acte 7 / CRYPTOMONNAIES, COMMUNS ET DÉMOCRATIE ?

avec MICHEL BAUWENS, informaticien et théoricien du pair à pair (P2P Foundation), SEBASTIEN GOUSPILLOU, entrepreneur dans le mining Bitcoin (BigBlock Datacenter), ANICE LAJNEF, 18 ans en salle de marchés: « assez de temps passé dans la finance pour en comprendre les dérives… », ASSEN SLIM, économiste et maître de conférence à l’Inalco

Plan du débat:
1/ CRYPTOMONNAIES, COMMUNS ET ECOSOPHIE ?
2/ CRYPTOMONNAIES ET DÉMOCRATIE ?
3/ LES CRYPTOMONNAIES : POTENTIEL ET ÉVOLUTION ?

Acte 7 / CRYPTOMONNAIES, COMMUNS ET DÉMOCRATIE ?

video
play-sharp-fill

Jean-Michel Servet fait partie d’un groupe de plus de cent cinquante économistes européens ayant porté auprès des décideurs européens une proposition d’annulation de la dette COVID… proposition rejetée, et Christine Lagarde, présidente de la BCE, a bien fait comprendre qu’une annulation était «inenvisageable»

Dans ce 3e duo, il va nous présenter cette démarche, et avec Louis Fouché nous allons essayer de comprendre :

– Pourquoi et comment y a-t-il pu y avoir cette injection massive de monnaie dans le système financier depuis le début de la crise, alors qu’on nous expliquait qu’ «il n’y a pas d’argent magique» ?

– Pourquoi ce financement n’a-t-il pas pas pu servir à renforcer le système hospitalier, à former et payer correctement les soignants, ouvrir des lits, et soutenir la recherche ?

– Pourquoi l’annulation de cette dette serait-elle inenvisageable ? qui est sensé la rembourser ? et à qui ?

– Est ce que tous ces fonds injectés ne vont pas provoquer un retour de l’inflation?

Pour aller plus loin:
www.journaldumauss.net/Jean-Michel-Servet-La-resolution-de-la-dette-de-la-Covid-19-ou-sa
​https://blogs.letemps.ch/philippe-le-be/2021/01/23/jean-michel-servet-les-etats-qui-pratiquent-le-plus-rapidement-une-forte-austerite-pour-rembourser-leurs-dettes-seront-aussi-ceux-qui-auront-le-plus-de-peine-a-sen-sortir/

Duo 3 / LA DETTE COVID / Louis Fouché & Jean-Michel Servet